image001Organisme d’exécution :

Association Thissaghnasse pour la Culture et le Développement (ASTICUDE)

Période totale du projet :

La période allant de décembre 2018 jusqu’à février 2020

Collectifs protagonistes de l’action :

Les adolescents et les jeunes marocains (en particulier les filles) et les migrants de la région de l’Oriental

Bailleur de fond  :

Agence Catalane de Coopération au Développement (ACCD)

Partenaires du projet :

Conseil  de la province  de Driouch (CPD)

Bref résumé de l’action :

La vision d’ASTICUDE et du CPD, par rapport à ce projet et à ses objectifs, est-elle restée fidèle à la création d’un contexte favorable au respect des droits des migrants à travers l’implication des adolescents et des jeunes actifs dans la vie associative (en particulier les filles et les jeunes femmes) dans la région de l’oriental ,plus précisément dans les provinces Driouch, Nador, Berkane, Oujda-Angad, Taourirt .

D’un coté le projet prévoit des actions visant  la consolidation du rôle des jeunes de la société civile, surtout celui des jeunes femmes, dans la promotion des droits des migrants, par le renforcement de leur capacité en matière d’outils de plaidoyer et  de dialogue constructif avec les institutions, par leur accompagnement  a l’identification des problématiques liées à l’accès aux droits fondamentaux pour les migrants, par la mise en place des groupes de réflexion, de concertation et de dialogue et par l’échange des expériences et de capitalisation. En fait le projet vise à soutenir les associations locales, tant les associations marocaines que celles constituées par des migrants, pour qu’elles puissent œuvrer pour faciliter un accès généralisé des migrants aux droits de base à travers le dialogue avec les institutions. De l’autre coté, des actions de prévention et de lutte contre la discrimination de genre, le racisme et la xénophobie avec la participation des élèves, dans une  démarche d’éducation par le divertissement, cherche a faire progresser la culture des droits de l’homme  à travers le système éducatif grâce à  la création des espaces socio-éducatifs et culturels propices au plein déploiement du potentiel créatif des adolescent(e)s dans différents domaines artistiques (Theatre social/Médias).

Objectif général :

Autonomiser les jeunes de la région de l’oriental afin qu’ils puissent devenir des partisans et ambassadeurs des campagnes de sensibilisation et de changements sociaux nécessaires dans le domaine des droits de l’homme pour les populations migrantes, de l’égalité de genre et des valeurs démocratiques.

Les Résultats :

20 jeunes actifs dans la vie  associative sont formés, mises en réseau et renforcées dans leurs capacités de mener des actions pour la promotion des droits des migrants.

– La communauté éducative est sensibilisée  sur les dangers de la xénophobie et l’importance des notions du vivre ensemble et la tolérance.